Les chercheurs de UQAM

Ensemble, on va plus loin

Démontrer le mécanisme d’action du protocole de Loo pour les enfants atteints de leucodystrophie de Krabbe sous la direction de la docteure Catherine Mounier, fondatrice du département de recherche.

Catherine Mounier

Fondatrice du département

Le Dr Catherine Mounier est titulaire d’un B.Sc. en biochimie (1987) et d’une M.Sc. en chimie moléculaire (1988) de l’université de Rennes (France). En 1994, elle a obtenu son Ph.D. en biologie cellulaire et moléculaire à l’École Nationale Supérieure Agronomique de Rennes (France). Ensuite, elle a poursuivi sa formation de chercheur par un premier stage postdoctoral au département de Biochimie de l’Université de l’Iowa (USA) où elle a étudié la régulation transcriptionnelle du gène aviaire de l’enzyme malique.

Gaétan Ravaut

Étudiant au doctorat

Gaëtan est étudiant au doctorat en biologie moléculaire à l’UQAM. Il a rejoint l’équipe de recherche du Pr Catherine Mounier en 2016 pour y travailler sur la leucodystrophie à cellules globoïdes (maladie de Krabbe) via divers modèles animaux de cette maladie génétique rare.

Karl-F. Bergeron

Associé de recherche

Karl est présentement associé de recherche au Laboratoire du métabolisme des lipides à l’UQAM. Après un doctorat portant sur le développement précoce des embryons animaux obtenu en 2010, Karl a effectué un post-doctorat sur le développement du système nerveux chez un modèle animal de maladie génétique rare affectant l’intestin (maladie de Hirschsprung). Il a rejoint l’équipe de recherche du Pr Catherine Mounier en 2015 pour y travailler, entre autres projets, sur le problème de la neurodégénérescence associée à la leucodystrophie à cellules globoïdes (maladie de Krabbe). 

En action!

FONDATION LE TOUT POUR LOO

social-02
Communications Studiogrif – 2017. Tous droits réservés.
0